vendre-franchise

 

C'est une des questions essentielles lorsqu'on devient franchisé.


En effet, il se peut que pour une raison ou pour une autre, vous ayez à ou vouliez revendre votre franchise.
Aussi, voici quelques conseils indispensables pour savoir quels sont les points clés, les informations à connaître, les pièges à éviter lors de la cession de votre franchise.

Déjà et avant tout, sachez que la cession d'une franchise prend du temps ! En effet, vous ne vendez pas une voiture mais une entreprise ! Sachez donc que le temps moyen de vente d'une franchise est de un an. C'est certes un peu long. Mais cela garantira que la vente se fera dans des conditions optimales, y compris et surtout pour vous !

-Lorsque vous vendez une franchise vous vendez deux choses : le fonds de commerce et le contrat de franchise qui vous lit à votre franchiseur.
Généralement vous le revendrez soit à un tiers, qui aura alors à signer un nouveau contrat de franchise avec le franchiseur, soit vous le revendrez au franchiseur directement (c'est ce qu'on appelle la clause de préemption).
Ce cas peut se présenter quand votre point de vente se situe dans un zone de chalandise stratégique ou que votre point de vente connaît un gros succès.
Dans ce cas, le franchiseur, pour acquérir votre point de vente devra proposer un prix au minimum égal à un tiers désirant acquérir votre franchise.

-Si vous vendez votre point de vente à un tiers, le franchiseur devra donner son accord. Comme nous l'avons dit plus haut, la cession du contrat de franchise est une relation tripartite : vous, un tiers et le franchiseur.

Ainsi lorsque vous voulez vendre votre franchise, la première chose à faire est de contacter votre franchiseur : à la fois parce que cela est une démarche obligatoire mais, par devoir moral mais aussi parce que votre franchiseur vous servira aussi d'agents de vente. En effet, la connaissance du réseau et des autres franchisés par le franchiseur pourrait vous faciliter les choses dans votre démarche de trouver un acquéreur.
Sachez ainsi que 80% des cessions de franchise se font au sein même du réseau.


-Le bail commercial, que vous vendez avec votre franchise, devra au moins durer encore 3 ans pour pouvoir espérer une cession facile. En effet, puisque vous vendez votre fonds de commerce avec votre contrat de franchise, si votre bail commercial n'est plus que d'un ou deux ans, les potentiels acheteurs pourraient craindre le non-renouvellement du contrat de bail lorsqu'il arrivera à échéance.

-la vente de votre franchise veut-elle dire cession aussi du passif ?
Normalement, la vente d'une franchise et du fonds de commerce qui va avec n'implique que les actifs de l'entreprise. Ainsi, le passif devra être solder par vous, le vendeur.
Mais parfois, pour des raisons fiscales notamment, il sera plus avantageux pour vous et le futur acquéreur que ce dernier reprenne aussi le passif.

-Après la vente.
Si vous voulez devenir vendeur de beignets sur la plage ou plus sérieusement, profiter de votre retraite, cette partie ne vous concernera pas.
Mais si vous avez toujours la fibre, sachez que vous devrez sûrement respecter des clauses insérées à votre contrat de franchise. Deux principalement :
*la clause de non-concurrence : pendant une durée déterminée, vous ne pourrez faire concurrence au réseau que vous venez de quitter.
* la clause de non-réaffiliation : vous ne pourrez pas rejoindre, là encore pendant une durée déterminée, un réseau concurrent.

Pour toutes ces raisons, nous vous conseillons, dès que votre décision de cession est prise, de contacter votre franchiseur pour discuter de tous ces points afin de permettre une cession dans les meilleures conditions.