ae2581361ce03de56794efa93dc18481

Historique
La fédération française de la franchise est créée en 1971 à l'initiative de plusieurs entreprises : Catena, Manpower, Prénatal, Lévitan, Coryse Salomé, Pronuptia ou La Lainière de Roubaix.
Elle est membre de la Fédération européenne de la franchise, du MEDEF et du « World Franchise Council ».


Les actions et missions de la FFF
Le but de cette dernière est simple : faire connaître, défendre et promouvoir le système de la franchise au sein du monde économique hexagonal.
Pour cela, elle organise des salons et forums, propose de l'aide à la professionnalisation et à la communication, publie des travaux de recherches et récompense des franchisés via des prix et distinctions.

1) Salon et forums
La FFF est à l'origine ou est partenaire de deux salons majeurs :
-« Franchise Expo Paris » réunit pas loin de 35.000 visiteurs pour plus de 500 exposants ! C'est tout simplement le plus grand salon dédié à la franchise en Europe !
- « Top Franchise Méditerranée ». Organisé avec la Chambre de commerce et d'industrie de Marseille et Reed Expositions France, ce salon a pour exposants et cible prioritaire les acteurs de la franchise du sud de la France et de la zone euro-méditerranéenne.

La FFF participe aussi à des salons, organisés dans toutes la France, en partenariats avec : les chambres de commerce et d'industrie, les collectivités locales ou acteurs privés.

2) La professionnalisation

La FFF organise réunions, colloques ou symposiums entre les différents professionnels du secteur.
Le but ? Échanger pour améliorer et diffuser les bonnes pratiques du secteur. Ainsi la FFF organise-t-elle régulièrement des réunions autour de thématiques (juridiques, économiques, financière, comptables, de gestion, etc.) ou autour d'acteurs (responsables juridiques, animateurs et directeurs de réseaux, dirigeants, etc.)
Autres supports, la FFF a créé une Académie de la franchise afin de mettre à disposition aux adhérents son savoir-faire, son expertise et son expérience. De même, intervient-elle au sein de l'enseignement supérieur. Par exemple, dans le cadre d'un Master 2 de « Marketing-Management des Réseaux et de la franchise » à l'Université Rennes 1. Autre Master 2 lors duquel la FFF intervient comme intervenant professionnel « Management de la franchise », dispensé à l'Université de Haute-Alsace (Mulhouse-Colmar).
Enfin, la FFF dispose d'un important fond de documentation qu'elle met à la disposition du public.

3) La communication
Afin de répondre à sa mission de promouvoir la franchise dans le monde entrepreneurial hexagonal, la FFF a lancé, depuis 2010 une opération de communication intitulée : « Entreprendre en franchise, pourquoi pas vous ? ». Une action, parrainée par le secrétariat d’État au commerce, qui se tiendra cette année du 9 au 22 octobre. L'idée ? Organisés des conférences et des rencontres, en partenariat avec les chambres de commerce et d'industrie entre les professionnels de la franchise et le grand public, et en particulier avec les personnes intéressés pour se lancer dans l'aventure de la franchise.

Autre moyen de communication mis en place par la FFF : une lettre mensuelle, appelée « Rezo ». Une lettre publiée à 3.000 exemplaires et qui contient, outre les dernières informations sur le monde de la franchise, la présentation d'un réseau avec articles de fond.

4) Travaux de recherche, prix et distinctions
La FFF a créé en 1998 une comité scientifique dont le but est de produire une recherche opératoire pour le monde de la franchise. Les résultats de ces recherches sont présentés lors des « Entretiens de la franchise » qui réunissent professionnels (franchisés, franchiseurs, experts) et universitaires.

Enfin la FFF a créé deux distinctions :
-« Les Rubans de la franchise » en 1987. Ils sont organisés tous les deux et honorent les personnes qui, par leurs actions, promeuvent la franchise dans la France et dans le monde.
- »Les révélations de la franchise » en 2001. Remis chaque année depuis, ce prix a pour but de récompenser les jeunes réseaux pour leur succès, leur originalité et ainsi les soutenir dans leur développement.

Les chiffres clés de la FFF
La FFF regroupe près de 160 réseaux nationaux et représente 40% des franchisés tricolores.
En clair, elle est devenue un acteur tout à fait majeur de la franchise en France et se pose comme l'un des interlocuteurs privilégiés des collectivités territoriales ou de l’État lorsqu'il est question de franchise. De par son expertise, la FFF dresse ainsi chaque année un panorama de la franchise de l'Hexagone. Pour 2016, voici les principaux chiffres à retenir :
-L'âge moyen d'ouverture de sa première franchise est de 36 ans.
-L'âge moyen des franchisés est de 47 ans.
-66% des franchisés sont des hommes, 44% des femmes.
-76% des franchisés estiment mieux résister à la crise qu'un commerçant isolé.
-74% des franchisés sont d'anciens salariés.
-74% des franchiseurs ont renforcé leurs mesures d'accompagnement vis-à-vis de leurs franchisés.

L'actualité
Le 13 avril 2016, il y a donc presque an, la FFF s'est donnée comme président Michel Bourel, le PDG-fondateur de Cavavin. Il a succédé à Michel Prevost, responsable du développement pour le réseau Speedy, car ce dernier ne pouvait se représenter. En effet, les statuts fixent un maximum de deux mandats (un mandat dure deux ans). Michel Bourel, après son élection a déclaré qu'il voulait être "un représentant et un défenseur des intérêts des petits réseaux". Il est arrivé à la présidence de la FFF alors que la franchise avait produit un chiffre d'affaires de 53 milliards d'euros en 2015, en hausse de 3.8% et que la FFF est en excellente santé financière, grâce notamment au succès rencontré par « Paris Franchise Expo », dont cette dernière est propriétaire.

La FFF qui veut peser cette année sur le débat présidentiel. En effet suite à la « Paris Franchise Expo », elle a publié plusieurs propositions qu'elle soumettra aux onze candidats à l'élection présidentielle dont :
-la suppression de l'article 64 de la Loi Travail promulguée le 8 août 2016.
-un meilleur référencement de la franchise par les agences de l’État dédiées à l'emploi
-une aide de l’État pour que la franchise puisse être une solution au maintien de l'activité ou à la revitalisation des centre-villes