Pour-ou-Contre-1200x819_jpg__1200×819_

Rappelons tout d'abord la définition de la franchise : il s'agit d'un mode de développement commercial réticulaire qui lie juridiquement deux entreprises : le franchiseur, qui peut être une personne physique ou morale et le franchisé (qui lui aussi peut être une personne physique ou morale). Fin 2016, la France comptait 1.900 franchiseurs (ou réseaux). Un chiffre qui met notre pays au premier rang au niveau européen et au troisième au niveau mondial et qui est en constante augmentation : 66 franchiseurs en plus entre 2015 et 2016. Encore plus parlant, en 10 ans, entre 2006 et 2016, le nombre de franchisés a cru de presque 900 !

Les raisons du succès
Il y en a évidemment plusieurs : tout d'abord, créer ou faire partie d'un réseau limites les risques et les coûts économiques. Les risques financiers car se lancer en franchise s'est être très souvent assuré du succès commercial du concept que l'on tend à vouloir développer. Les coûts car qui dit réseau dit demandes auprès des fournisseurs en quantité croissante et donc possibilité d'obtenir des prix avantageux. Face à des groupes qui se développent « en propre » ou sous forme de « succursale » ou face à l'idée de se lancer de manière isolée, la franchise présente une alternative séduisante : elle offre statistiquement plus de chances de réussite que d'ouvrir son propre commerce, elle limite les coûts d'achat, de publicité, elle permet de mutualiser des coûts, de la logistique, du savoir-faire, des pratiques, de l'information.
Ensuite, contrairement aux deux modes de développement cités, la franchise, dès par sa philosophie, pousse le franchisé à chercher la réussite économique. Pour une raison simple à comprendre : sa franchise est une entreprise pour laquelle il a dû investir un montant, souvent significatif, sur ses propres deniers. Autrement dit, contrairement à un salarié d'un réseau en propre, le franchisé a beaucoup à perdre si il ne cherche pas en permanence à rentabiliser son point de vente.


Les avantages d'être franchiseur
Il y a plusieurs avantages à créer son réseau de franchise :
-Un développement plus rapide sur un territoire donné : c'est l'un des piliers de la philosophie à la base de la franchise, qui explique le succès de ce mode de développement commercial. Ce n'est pas un hasard si la franchise connaît un succès dans des pays géographiquement étendus, au premier rang desquels, les États-Unis. Un développement qui a un double avantage : le premier est de faire supporter la charge financière de l'ouverture d'une nouvelle implantation par une autre entreprise, en l’occurrence, le franchisé. Le risque financier et commercial est supporté par le franchisé ! Ce qui n'aurait pas été le cas via une ouverture « en propre » ou en « succursale ». Le second est d'accélérer un développement qui, mécaniquement, fera croître la notoriété de la marque et du réseau.
-Un retour de terrain : la mutualisation des savoir-faire, informations ou expériences pratiques des franchisés est un incontestable plus pour le franchiseur. Il y a un flux permanent d'informations grâce auxquelles le franchiseur va pouvoir adapter sa stratégie commerciale pour le réseau : par exemple en ciblant une clientèle précise lors des champagnes publicitaires, mettre en place des formations adaptées aux nouvelles demandes de la clientèle.

Les inconvénients d'être franchiseur
-des bénéfices moindres : un franchiseur gagnera bien moins d'argent via l'ouverture d'un point de vente par l'intermédiaire d'un franchisé qu'une ouverture en propre. En effet, dans le premier cas il ne va toucher qu'un droit d'entrée et des redevances alors que dans le second cas, les bénéfices lui profitaient intégralement.
-la pérennisation du concept : travailler, affiner et conceptualiser un concept duplicable est un travail long et fastidieux. Car cela nécessitera la création et la formalisation d'un protocole (guide, procédures, manuels, formations, savoir-faire, etc.).
-une réactivité permanente : être à la tête d'un réseau c'est anticiper, s'adapter continuellement. Cela demande une logistique lourde et un bon sens du timing. Se développer oui, mais à quelle vitesse ? Où ? Avec qui ?
-la complexité d'une rupture de contrat avec le franchisé : il peut arriver pour diverses raisons que le franchiseur et le franchisé veuillent rompre le contrat qui les lie. Cette hypothèse entraîne de nombreuses complexités et incertitudes.

Conclusion
Comme toute aventure économique et commerciale, la franchise présente avantages et inconvénients. Quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté si vous décidez de devenir franchiseur ? Travailler longuement et minutieusement sur votre concept, développez-vous avec intelligence et modération, choisissez avec soin vos futurs franchisés et mettez en place un système de « feedback » efficace avec ces derniers. Une remontée permanente du terrain est en effet fondamentale pour vous adapter et continuer à prospérer. En résumé : une relation de confiance avec vos franchisés est une condition sine qua non à votre réussite en tant que franchiseur.